• Un incendie mortel

    Mazé, pays de nos ancêtres, connaît des faits divers comme dans toutes les communes.

    Nous sommes au hameau de Montevroult fin octobre 1720. Faisait-il déjà très froid ou le repas mijotait-t-il dans l'âtre ? Toujours est-il que la maison s'embrase emportant avec elle l'infortuné quadragénaire qui se trouve à cet endroit au mauvais moment...

    Triste fin de vie bien prématurée !

    Merci au curé Bauné, d'avoir eu la bonne idée de préciser la cause de ce décès en marge de l'acte !

    Mort dans sa maison incendiée 

    Un peu de généalogie : Il s'agirait donc de Louis Guérin, bêcheur, né le 12 janvier 1681 à Mazé, fils de Pierre et Andrée Fortanier. Louis a pris pour épouse, le 15 novembre 1703 à Mazé, Renée Rameau, née le 27 décembre 1681 à Mazé, fille de Jean et Julienne Huet. Renée Rameau, âgée de 22 ans, est veuve de Vincent Toulon, qu'elle avait épousée en première noce le 18 février 1700, elle avait alors 18 ans. Renée est décédée à Mazé, le  6 avril 1708, à seulement 26 ans. Avec Louis, ils avaient eu 3 enfants, deux filles et un garçon.

    Ensuite, Louis Guérin s'était remarié le 21 août 1708, à Mazé, avec Jeanne GUINNEMAN, née le 24 novembre 1685 et décédée un an après son mari, le 18 novembre 1721 à Mazé, dans sa 35ème année. Le couple a eu 7 enfants : 2 garçons et 5 filles.

    Son beau-frère Jean Breton, fils de André et Renée Yvain, âgé de 30 ans, a épousé Jacquine Guérin, sœur de Louis, le 4 juillet 1719 à Mazé.

    Son beau-frère Urbain Clavier, âgé de 21 ans, a pris pour épouse Julienne, la sœur de Renée Rameau, le 28 janvier 1706 à Mazé.

     Mazé - hameau de Montevroult

    Mazé 49 - plan de situation du hameau de Montevroult

    « Assassinat ou mauvais coup ?Réhabilitation du cimetière de Cornillé »

    Tags Tags : , , ,